Le cautionnement mutuel

Permet de partager les risques de façon solidaire
et présenter des garanties solides aux prêteurs.

Favoriser l'accès au crédit* !

Les SOCAMA : Des structures de garanties modernes

En 1992, se crée, à Paris, l’AECM (Association Européenne du Cautionnement Mutuel), pour favoriser les échanges d’expérience entre ses membres et encourager la création de systèmes de cautionnement mutuel dans les pays qui n’en sont pas encore dotés.

Depuis 35 ans, les SOCAMA ont joué un rôle essentiel d’amortisseur dans les périodes de crise, de catalyseur au moment des reprises économiques, accompagnant les chefs d’entreprises artisanales et les petits entrepreneurs dans leurs projets d’installation, de développement ou de transmission-reprise d’entreprises.

Les SOCAMA se sont développées en accompagnant les différentes réformes qui ont modifié le dispositif de financement de l’artisanat, passé d’un système d’avances directes de l’État (le FDES) à un système de prêts bonifiés accordés par la plupart des réseaux bancaires puis à la suppression complète de l’aide de l’État. Dans ce contexte très concurrentiel, les SOCAMA se sont montrées particulièrement actives et sûres.

Progressivement, les SOCAMA se sont réorganisées pour devenir des structures de garanties modernes, ouvertes progressivement à de nouvelles formes de garanties, à de nouveaux partenariats et également à de nouveaux segments de sociétaires. Pendant des décennies, les SOCAMA ont su conserver leurs valeurs exprimées dans l’enracinement régional, le goût pour l’analyse personnalisée et humaine des dossiers, le besoin d’apporter une dimension professionnelle sur le métier et le contexte socio-économique de l’emprunteur.

Une approche individualisée

rendus par des experts

Les 18 SOCAMA régionales sont administrées par des Experts Métiers, professionnels élus par les Chambres de Métiers et de l'Artisanat, les Chambres de Commerce et de l'Industrie et les Organisations professionnelles représentatives. Les Experts Métiers SOCAMA apportent leur expertise des métiers dans les comités de crédits locaux au sein de la Banque Populaire.

La SOCAMA et la Banque Populaire exercent leur complémentarité dans les comités de crédits locaux qui associent Experts Métiers et banquiers. De fait, les décisions prennent en compte à la fois les qualités professionnelles du chef d'entreprise et les données financières de l'entreprise.

Parce que la SOCAMA mutualise les risques, chaque professionnel bénéficie de la solidarité de tous et développe son activité en toute indépendance.

En cas de défaillance de l’entreprise, la SOCAMA rembourse la Banque Populaire du solde du prêt garanti.