Marketplace : les TPE-PME invitées à faire connaître leurs difficultés

En quelques années, les plates-formes de vente en ligne (Amazon, Leboncoin, Cdiscount…) ont pris une place prépondérante dans la vie des acheteurs, qui sont de plus en plus nombreux à les utiliser, mais aussi des vendeurs qui voient en elles un remarquable outil pour toucher une nouvelle clientèle. Et parmi eux se trouvent nombre de TPE-PME dont l’équilibre économique dépend dorénavant des liens qui les unissent à ces géants mondiaux. Mais compte tenu de la différence de taille et de la dématérialisation de la relation, lorsqu’une difficulté apparaît, le vendeur dispose de peu de recours et risque de connaître de graves difficultés économiques. Comme ce fut le cas des éditions Caurette, une TPE familiale du Bas-Rhin qui a été brutalement déréférencée de la plate-forme Amazon sur laquelle elle réalisait 20 % de son chiffre d’affaires, rapporte le communiqué de presse du secrétariat d’État chargé du numérique.

Pour venir en aide à ces TPE-PME, le gouvernement vient de lancer sur lequel, après une simple inscription, elles sont invitées à témoigner des difficultés rencontrées dans l’usage des plates-formes en ligne. L’objectif est double : permettre au secrétaire d’État d’entamer « un dialogue avec les plates-formes et l’ensemble des acteurs concernés, afin de trouver, d’ici aux fêtes de fin d’année, des réponses concrètes aux problématiques récurrentes », mais aussi saisir le médiateur des entreprises qui, en parallèle, tentera « d’apporter des solutions aux cas signalés ».

Un espace en ligne

Frédéric Dempuré